Répertoire

<Création 2020> JE VOUS ECOUTE

La cérémonie est la célébration d’une transformation.  Chaque communauté a ses propres rites de passage et fête à sa manière les grandes étapes de la vie, de la naissance à la mort. Dans chaque cérémonie, qu’elles soient religieuses ou non, les humains s’en remettent à ce qui les dépasse. On convoque les esprits, on cherche à se raccrocher à la nature, de toute évidence, à trouver un lien. Ce lien « invisible » qui nous relie les uns aux autres.

En Asie, par exemple, l’Art et le Chamanisme ont la même fonction : Communiquer avec l’invisible. Donner une forme à ce qui n’est pas perceptible. Par la danse, la musique, la transe on cherche à traverser la frontière entre ce qui est visible et ce qui ne l’est pas. Ce qui n’est pas perceptible et ce qui le devient.

« JE VOUS ECOUTE » propose l’exploration de cette zone particulière.

En résonance avec le concept d’ « inframince » de Marcel Duchamp, qui désigne l’infime différence entre deux choses identiques, nous allons aborder sur scène cette notion de frontière. Tenter d’accéder à cet endroit où le micro-changement d’une chose traduit son passage d’un état à un autre.  A toutes les échelles, une frontière n’est jamais un simple trait tiré sur une carte. Il y a toujours une zone de flou entre les deux mondes qu’elle sépare. La DMZ qui sépare les deux Corées est un monde à part entière : Un large espace où la nature a repris ses droits. Sa traversée opère en celui qui l’entreprend une véritable transformation.

Dans le film « Blow-up » d’Antonioni, l’acteur David Hemmings agrandit des photographies jusqu’à y voir des choses fantasmées dans les pixels. Cette zone où le réel n’est alors plus représentable invite le spectateur à entrer dans la folie du photographe.  « Je vous écoute » aura la forme d’une cérémonie. Il n’est pas question ici de donner un nouveau souffle aux folklores mais au contraire d’inventer notre propre cérémonie « new age ». 

Nous allons célébrer de manière parfois fantaisiste, grâce à la danse et à la musique, un voyage à la frontière entre le monde visible et invisible, entre l’audible et l’inaudible, entre le sens et le non sens, entre la fiction et le réel, entre un genre et un autre… En étirant l’espace  et le temps, nous allons célébrer les infimes transformations et tenter de montrer que ces « frontières » ne sont pas des moyens de séparer un monde d’un autre mais au contraire, de les relier. 

<Création 2020> I’m focusing on you 나 당신에게 집중하고 있어요

@ACC Asia Culture Center

Choreography : Bora Wee

Vocal: Yeonwoo Lee

Music: Julien Lepreux

The artist performs a ritual of journey while freely diving into the boundaries between those which can be heard and those that remain unheard, ignorance and awareness, or reality and unreality through the consciousness of ceremony, the act of focusing and playing extraordinary attention, and the will to communicate. While paying a close attention to subtle changes, Wee’s work suggests that boundaries are there to connect things rather than separate one world from another.

%d blogueurs aiment cette page :